Articles

Le non-recours aux droits sociaux et la sous-protection sociale.

Image
Mon interpellation au Parlement sur le non-recours aux droits sociaux et la sous-protection sociale :
"L'Observatoire de la santé et du social de Bruxelles-Capitale a publié en 2016 une étude sur le non-recours aux droits sociaux. Nous vous avions interpellés à ce sujet, car si une bonne partie des droits sociaux prévus par le système de protection sociale belge sont du ressort de l'État fédéral, la Cocom et la Région disposent aussi de quelques leviers dans ce domaine. 
Le rapport de l'observatoire est clair: un grand nombre de ces droits ne sont pas exercés et les prestations ne sont pas demandées. Les experts nous indiquent qu'une très forte conditionnalité peut éloigner les potentiels bénéficiaires des démarches d'ouverture. Ils estiment aussi que beaucoup de personnes ignorent l'existence même de ces droits. Et c'est à ce niveau qu'une action efficace peut être menée dans le cadre des compétences de la Cocom: comprendre les mécanismes, identifi…

Les écoles de Forest

Image
En cette fin d’année scolaire, nous faisons le point sur cette dernière année particulièrement marquée par des questionnementsau sein des écoles communales de Forest. Le Règlement d'ordre intérieur (ROI) de la commune, fortement remis en cause, a fait parler de lui bien au-delà des frontières de notrecommune. ECOLO n'a pas avalisé ce règlement mais a préconisé auprès des parentsde collaborer avec les directions, les enseignants et les éducateurs pour progresser vers une école plus ouverte et inclusive. 

Aujourd’hui si nous attendons une évaluation définitive de ce ROIl’ébauche qui est sur la table n'est pas satisfaisante et le processus en cours pose question. Certaines écoles ont réussi à dépasser les tensionset à rétablir un dialogue et une atmosphère d’apprentissage agréable pour tous.D’autres se sont par contre enlisées dans les tensions et nous ne pouvons que regretter cette triste évolution. Pour d’autres encore, c’est le silence par manque de représentation des p…

Journée des droits des femmes : Résistons

Image
Ces dernières années ont été marquées par des régressions sociales particulièrement inquiétantes. Mais, nous devons aussi déplorer ces derniers temps d’autres types de régressions, ceux qui attaquent nos fondements démocratiques. Cette évolution est progressive et se réalise par touches diffuses qui n’éveillent que trop peu de personnes, souvent les professionnels qui sont concernés par les mesures en question. Pourtant, quand on prend un peu de recul, il est indéniable que le mouvement touche bien aussi les droits humains et les libertés fondamentales : secret professionnel, limitation de l’accès à la justice, expulsion de certains étrangers sans décision de juges, volonté de sanctionner des avocats dans le cadre de certaines procédures en droit des étrangers,… Sans oublier, les pressions exercées sur les asbl dans certaines communes qui démontrent des dérives dans l’application des différents plans de lutte contre le terrorisme. Nous devons rester plus que jamais vigil…

Fin d'année 2016 ...

Pour cette fin d'année, voici l'édito que Alain et moi avons publié : Pour l’édito de cette newsletter, nous nous sommes replongés dans cette année.

Face à tous les événements qui ont jalonné 2016, nous avons d’abord été pris d’effroi ; rappelons-nous évidemment de la journée du 22 mars et du déploiement des mesures sécuritaires qui a marqué nos rues et nos vies.

Nous devons cependant constater que la violence n’est pas uniquement liée au terrorisme, elle est aussi sociétale avec un gouvernement dont les mesures visent la régression des droits (diminution d’accès à la justice et d’accès aux soins de santé, travail obligatoire pour les personnes bénéficiaires d’allocations,...), l’accroissement des exclusions et le rejet des étrangers (dont notamment les dernières déclarations du Secrétaire d’Etat Théo Francken sur l’enfermement des familles avec enfants). Au niveau international, l’avènement et le renforcement de plusieurs dirigeants ultra conservateurs voire fasc…

Pourquoi Ecolo a voté contre le nouveau règlement des écoles communales ?

Ce mardi 5 juillet, le Conseil Communal a adopté un nouveau règlement d’ordre intérieur (ROI) pour toutes les écoles communales de Forest. Ce règlement prévoit de nouvelles dispositions censées réguler la gestion des arrivées tardives.
Ecolo est bien conscient des difficultés vécues par les directions des écoles et le corps enseignant de toutes les écoles face à de nombreux retards de certains élèves et le sentiment d’impuissance par rapport à certaines situations. Il est important pour nous d’être à l’écoute de cette réalité et de pouvoir les soutenir dans la recherche de solutions.
Cependant, les mesures proposées dans ce règlement nous semblent disproportionnées, à bien des égards, et risquent d’accentuer à terme le risque d’exclusions et de décrochage scolaire.
C’est pourquoi, les conseillers communaux se sont opposés à ce texte.


Comment se fait-il qu’un règlement prévoyant la gestion des retards est présenté au conseil communal ?

En novembre dernier, lorsque le Gouverne…

Tous ensemble !

Image
Ce dimanche sera un 1er mai particulier à maints égards. Tout d’abord, hors les activités de la FGTB et les concerts prévus, tout le reste de la société civile est écarté des festivités de la Place Rouppe pour des raisons de sécurité. Nous en sommes particulièrement peinés car cette décision démontre à quel point nos activités sont ébranlées par la terreur et que le sécuritaire a pris le pas sur nos vies. A cela s’ajoute un contexte politique qui aurait justifié en ce 1er mai une mobilisation particulièrement importante, notamment la volonté du Ministre Peeters d’adopter des mesures visant la régression du droit du travail telles que l'annualisation du temps de travail, la fin de la semaine des 38H, mais aussi de nouvelles mesures sur les heures supplémentaires. Alors que le gouvernement fédéral se dirige donc vers une flexibilisation accrue des contrats de travail et espèrent toujours un retour de croissance pour créer des emplois, Ecolo, lors de l’écolab du 24 avril dernier, s’…

journée des droits des femmes

Au conseil communal d’hier soir, chaque groupe politique, sauf le MR, est intervenu pour parler des droits des femmes : les femmes comme armes de guerre dont certaines sont les réfugiées que nous accueillons (ou que certains s’efforcent de ne pas accueillir) sur notre territoire, budget genré, précarité des femmes (familles mono-parentales), … Si certains n’y ont pas vu d’intérêt, ne voyant à cet exercice que des paroles en l’air, j’y ai vu pour ma part un moment important qui a permis de rendre hommage, de sensibiliser à certaines situations et d’émettre des propositions. J’aurais préféré un autre climat qui nous aurait permis de faire ces interventions et mener un débat de qualité, mais je reste convaincue que nous pourrons dans l’avenir poursuivre ce travail avec ceux qui hier soir y ont vu un intérêt ‪#‎PS‬#défi#CDH

Et voici l'intervention du Groupe Ecolo :

De tout temps, lors des guerres, les femmes ont fait l’objet de crimes sexuels. Ce phénomène semble cependan…